eu | es | fr | en
kideak

Qui sommes-nous

Le 26 février 2015 Euskal Kulturgileen kidegoa EKKI, a été présentée devant les représentants de la culture, le tissu social et institutionnel à Euskararen Etxea à Bilbao.

Antécédents

Le 21 octobre 2014 a été publié au Bulletin Officiel du Pays Basque la décision du Directeur du Patrimoine Culturel, qui autorise la société de gestion des droits de propriété intellectuelle Euskal Kulturgileen Kidegoa (EKKI) pour agir, exclusivement ou majoritairement, dans la cadre de la Communauté Autonome du Pays Basque, en tant que société de gestion des droits reconnus dans la Loi de Propriété Intellectuelle.

EKKI a été encouragée par Euskal Herriko Bertsozale Elkartea, Euskal Idazleen Elkartea, Euskal Editoreen Elkartea, Euskal Irudigileen Elkarte Profesionala et Euskal Herriko Musikarien Elkartea.

Mandat

Le mandat d’EKKI consiste à gérer les droits de propriété intellectuelle de ses associés, créateurs ou titulaires de droits et à veiller à ce que l’utilisation des œuvres soit réalisée tel que ceux-ci le désirent et, le cas échéant, réaliser le recouvrement du tarif correspondant. Dans cet aspect, elle n’est pas différente des agences de propriété intellectuelle existantes. De toute façon, EKKI aspire à être la référence de la culture basque dans le monde face à toutes les personnes qui souhaitent acquérir des droits pour son exploitation ou consommation, et elle essayera de servir uniquement les intérêts des créateurs basques.

Stratégie

À cet effet EKKI renonce aux structures trop bureaucratisées et prône pour qu’on ne remette pas toujours en doute l’utilisation et la jouissance de la culture. EKKI essayera de ne pas commettre les erreurs qui ont conduit la propriété intellectuelle à être un véritable frein à l’expansion de la culture.

Tout ceci sans renoncer à ce que les artistes reçoivent la compensation correcte pour l’utilisation qui est faite de leur œuvre. Avec une gestion transparente et simple. Avec pour objectif final de construire une solidarité de la culture afin d’investir à nouveau dans celle-ci et sur les personnes qui la font jour après jour.

hutsik